Responsable de magasin

Dernière modification de la page : 02/04/2014 à 10:50
  • Imprimer
  • Envoyer

 

Le responsable de magasin organise, gère et développe l'activité d'un point de vente, dans le respect de la politique commerciale de l'entreprise. Il anime les équipes de vente, encadre le personnel et veille à développer le chiffre d'affaires du magasin.

 

 

Autres intitulés

  • Responsable de boutique
  • Gérant de magasin
  • Responsable de succursale
  • Responsable de point de vente

 

Pour en savoir plus sur la fonction Ventes en magasin

Animation commerciale

  • Organiser l'accueil de la clientèle et participer à la vente.
  • S'assurer de la bonne tenue du magasin (rangement, présentation, propreté).
  • Mettre en valeur l'espace commercial, dans le respect des concepts de l'entreprise ou de l'enseigne et des directives données par le merchandising.
  • Organiser la mise en place d'opérations commerciales et préparer les plans d'action nécessaires.
  • Effectuer une veille concurrentielle régulière.

Gestion et exploitation courante

  • Réaliser les ouvertures et fermetures du point de vente.
  • Veiller à la maintenance générale du point de vente, à son entretien et au respect des consignes de sécurité.
  • Organiser et préparer les inventaires, contrôler le niveau des stocks.
  • Organiser les réassorts en fonction des ventes et des livraisons.

Management et encadrement des équipes

  • Intégrer les collaborateurs, en les formant aux bases du métier.
  • Relayer les plans d'action définis par le management supérieur (direction régionale) au niveau des équipes de vente.
  • Informer les équipes sur les résultats obtenus et fixer les objectifs à atteindre en termes de vente et de chiffre d'affaires.
  • S'assurer de la qualité de la communication interne.

Gestion administrative et reporting

  • Effectuer la gestion administrative du magasin (passation des commandes, fournitures...).
  • Organiser les plannings et adapter le temps de travail en fonction des fluctuations journalières et saisonnières de l'activité.
  • Effectuer le contrôle des mouvements de caisse et les remises de recettes en banque.
  • Suivre et analyser les résultats et les indicateurs commerciaux (nombre de visites clients, taux de transformation*, progression du chiffre d'affaires, etc.) et assurer le reporting auprès de sa hiérarchie.

Activités éventuelles

Certains responsables de magasin sont chargés de former de futurs responsables de magasins. Ils peuvent aussi assurer des formations thématiques sur les procédures de l'entreprise, les techniques managériales ou commerciales en fonction d'expertises qu'ils ont pu développer et capitaliser.

Ils peuvent également mener des missions transversales, au sein du réseau, par exemple tester la mise en place de certains concepts de merchandising ou outils de gestion commerciale.

 

Variabilité des activités

 

Le métier de responsable de magasin varie d'abord en fonction de la nature des liens juridiques et commerciaux entre le magasin et l'entreprise (ou le réseau) dont il dépend.

 

Dans le commerce intégré ou succursaliste, les magasins sont des points de vente rattachés à l'entreprise, le lien hiérarchique est plus direct entre le responsable de magasin et la direction générale de l'entreprise, avec des exigences de reporting plus fortes auprès du directeur régional. Par ailleurs, le responsable de magasin bénéficie d'une structure d'appui au niveau du siège en matière d'assistance juridique, de recrutement, de formation...

 

Dans le commerce indépendant associé (franchises), les responsables de magasin ont une autonomie plus grande, des marges de décision plus importantes en ce qui concerne le choix de leurs produits ou même de l'aménagement de leur point de vente, dans le respect toutefois du concept de l'enseigne.

 

Les activités du responsable de magasin peuvent aussi varier selon la taille et la localisation du magasin : il faut adapter le facing** du magasin en fonction des tendances et de la clientèle, ajuster la fréquence des livraisons et des réassorts en fonction de la fréquentation.

 

Dans les points de vente moins importants, les responsables de magasin n'ont généralement pas d'assistant. Ils ont donc en charge certaines tâches de gestion courante ou d'encadrement du personnel.

 

*Nombre d'entrées magasin qui ont généré une vente.

** Facing : terme de merchandising caractérisant la présentation des produits dans un magasin, une boutique, une vitrine ou un rayon. Il désigne aussi le nombre de produits figurant sur la face avant d'une rangée dans le rayon d'un point de vente. Le facing influence la visibilité du produit en point de vente et son potentiel de vente.

 

Les évolutions peuvent varier assez sensiblement d'une enseigne à l'autre, y compris au sein d'un même groupe.

 

Le merchandising impose des remises en question de plus en plus fréquentes de la stratégie commerciale pour s'adapter en permanence aux évolutions de la clientèle et à la concurrence. Le métier de responsable de magasin nécessite des échanges réguliers avec la direction régionale pour décliner les orientations et les plans d'action sur le terrain.

 

Les systèmes d'information et les outils de reporting sont inégalement mis en place et déployés, mais la tendance est à leur développement, au suivi croissant des indicateurs de performance économique et commerciale, avec dans certains cas un suivi au jour le jour de la fréquentation des clients et des ventes réalisées.

 

La montée en charge du e-commerce pourrait amener les responsables de magasin à prendre en compte les opportunités de développement de ventes en ligne, même si l'activité de vente traditionnelle reste le cœur de métier.

 

  • Jeune cadre : entre 25 et 30 K?
  • Cadre confirmé : entre 30 et 40 K?

(+ part variable).

 

Les fourchettes de rémunération sont données à titre indicatif. Les rémunérations peuvent varier en fonction de l'enseigne, de la taille du magasin, des effectifs encadrés...

 

 

Des compétences techniques

  • Maîtrise des techniques de vente (accueil, conseil, argumentation, vente...).
  • Très bonne connaissance des produits et des tendances, nécessaire pour développer les argumentaires et répondre aux attentes des clients.
  • Bonne connaissance de la politique commerciale et merchandising de l'entreprise.
  • Bonne vision de la concurrence, sur la zone de chalandise, et des perspectives de développement de son activité.
  • Maîtrise des techniques d'animation et d'encadrement d'équipe.
  • Connaissance des procédures internes et des outils informatiques spécifiques (approvisionnement, administration des ventes, suivi des stocks).
  • Capacité d'analyse d'indicateurs commerciaux.

 

 

Des qualités personnelles

  • Qualités relationnelles, car les relations internes et externes sont nombreuses, y compris avec les clients.
  • Exemplarité et sens du service client (qualité de l'accueil, disponibilité, écoute, service et conseil) afin de permettre la satisfaction client.
  • Capacité à impulser une dynamique, à stimuler et à responsabiliser les équipes, à déléguer certaines activités, notamment au cours d'opérations commerciales.
  • Sens de la coordination et de la communication en interne, afin d'impliquer l'ensemble des collaborateurs du magasin et veiller à une bonne entente au sein des équipes.
  • Réactivité, afin d'intervenir rapidement lors de fluctuations de l'activité et optimiser l'organisation du magasin en vue d'améliorer son chiffre d'affaires.
  • Sens de l'initiative et capacité à proposer des améliorations et des mesures correctives.
  • Mobilité géographique nécessaire pour pouvoir accéder éventuellement à des postes à plus haut niveau de responsabilité (directeur régional par exemple).
  • Capacité d'adaptation pour gérer des magasins de différentes tailles, diversifier son expérience.
  • Capacité à gérer une charge de travail relativement importante, grande disponibilité, en raison des horaires propres à l'activité commerciale (week-end...).

 

 

Diplômes requis

  • Bac + 2 : BTS Management des Unités Commerciales, DUT Techniques de commercialisation...
  • Bac +3 : Licence Distech, licences professionnelles commerce...

 

Durée d'expérience

Une expérience minimale de deux ans comme vendeur suivie de deux ans comme adjoint d'un responsable de magasin est en général nécessaire pour accéder à ce métier.

 

Postes précédents

  • Vendeur
  • Adjoint au responsable de magasin

  • Petites et moyennes surfaces du commerce intégré (ou succursaliste)
  • Structures du commerce indépendant organisé sous forme de groupement
  • Réseaux de franchises

  • Directeur régional (AZ)
  • Manager Responsable IFS

  • Vendeurs
  • Employés polyvalents (réception, réserve...)
  • Direction des ressources humaines (siège)
  • Services administratifs ou de gestion (siège)
  • Direction commerciale
  • Direction marketing et merchandising

 

  • Directeur régional
  • Directeur commercial